CHANTIER du CENTRE DE SECOURS Martial MITOUT DE LIMOGES

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute-Vienne vient de débuter le chantier de restructuration et d’agrandissement du Centre de Secours Principal (CSP) Martial Mitout à LIMOGES afin de le rendre plus opérationnel et de renforcer son image d’équipement de sécurité civile.


Le bâtiment, situé au 86 bis boulevard du Mas Bouyol à Limoges, se répartit sur 3 niveaux distincts posé sur une parcelle de 10 026 m².


Le projet s’inscrit dans le principe vertueux de la réutilisation d’un site existant selon les principes suivants :


  • une requalification du site par la réutilisation des bâtiments existants avec leurs façades typées,
  • la démolition de parties non réutilisables ou nuisant au fonctionnement futur du site,
  • la construction de deux bâtiments, l’un correspondant à une remise neuve et l’autre au standard de l’alerte.

Ce chantier est prévu pour une durée de 27 mois et sera réalisé avec une continuité opérationnelle (24h/24) du centre de secours cela maintient donc les départs des engins de secours depuis le site en travaux.


Modélisation 3D : Architectes Associés

Modélisation 3D : Architectes Associés

LE PROJET

Globalement, l’existant est conservé. Seuls trois éléments sont transformés de façon importante :


  • la « soucoupe », construite à la fin du siècle dernier, qui domine l’entrée actuelle du centre, disparait au profit d’un standard d’alerte dans l’axe de l’entrée du site,
  • la coursive qui ferme la cour (côté ouest) est démolie et remplacée par une nouvelle « remise », un grand garage pour abriter des engins de secours volumineux,
  • la première travée, située à droite de l’entrée, disparait pour permettre l’élargissement de la voie d’accès indispensable au croisement des véhicules de secours.

Modélisation 3D : Architectes Associés

Modélisation 3D : Architectes Associés

IMPACT DU CHANTIER


Neutralisation d’une voie de circulation du boulevard extérieur de Limoges.


En proximité directe avec le boulevard extérieur du quartier du Val de l’Aurence, ce chantier va impacter directement la circulation en neutralisant la voie de droite sur 350 m en amont du carrefour de la rue Armand Dutreix à partir du 6 février 2023 et pour une durée d’environ un an.








UN PEU D’HISTOIRE


C’est sur la base de plans datant de 1971 signés par l’architecte Lionel BLEUSET que le centre de secours voit le jour au début des années 70.

(Lionel BLEUSET est l’auteur de nombreuses réalisations à Limoges : plan d’aménagement de la Zone Nord, Centrale de Traitement des Eaux, Grand Palais de la foire et Espace Buxerolles au Parc des Expositions, plan d’organisation de la ZAC de Beaubreuil, usine de traitement de déchets de Beaubreuil, …).

Le bâtiment est réalisé essentiellement en béton-armé laissé volontairement apparent. Il s’agit d’une architecture « brutaliste » avec des inspirations moyenâgeuses sur le plan formel.

A l’origine le projet s’intitulait « Centre Régional de Protection Incendie » puis il devient « Centre d’Instruction des Sapeurs-Pompiers » pour devenir « Centre de Secours Principal » baptisé Martial Mitout en 1992.