Direction Départementale

Pour assurer la direction de l’établissement et la gestion administrative, technique, opérationnelle et financière de l’établissement, le Directeur Départemental du SDIS 87 dispose d’une direction départementale composée de pôles, de groupements et de services.

Pour le besoin de ses nombreuses missions , le SDIS 87 dispose d’un binôme de direction constitué du Directeur et du Directeur Adjoint, de 4 pôles fonctionnels et d’un service médical   :

 

-  du Pôle Opérationnel, composé de deux groupements : Prévention/Prévision et Opérations/CTA CODIS.

-  du Pôle Ressources, composé de deux groupements : Formation/Sport et Gestion Emploi Activités Compétences mais aussi d’un service Qualité de vie en Activité.

- du Pôle Moyens Généraux, composé de trois groupements : Finance, Administration/Juridique et Technique/Logistique.

- du Pôle Territorial, composé de deux groupements : Territorial/Emploi et Appui Territorial.

- d’un Service de Santé et de Secours Médical, constitué de services chargés de l’aptitude médicale des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, ainsi que du soutien sanitaire et des soins d’urgence des sapeurs-pompiers lors d’interventions particulières.

-  de services rattachés à la direction : Communication, Secrétariat de Direction, Conseiller Volontariat, Sensibilisation à la Sécurité Civile et Service des systèmes d’information

 



Projet de service

Le projet de service a pour objectif de faire le lien entre les obligations législatives et réglementaires, les ambitions de son Conseil d’Administration, les aspirations légitimes des agents et les attentes de la population.

Il vise donc à cadrer :

Nos missions dans notre structure, en relation avec les autres effecteurs :
« DISTRIBUER LES SECOURS DANS LES MEILLEURES CONDITIONS AU COÛT LE PLUS AJUSTE »

Notre position dans les organisations de la société, en osmose avec les autres composantes sociétales :
« UNE STRUCTURE CITOYENNE ET RÉPUBLICAINE »

Notre envie de « bien-vivre » dans un monde en constante évolution :
« LA PROTECTION DE NOTRE ENVIRONNEMENT EST UN DEVOIR »

Notre façon de « vivre ensemble » :
« ÉPANOUISSEMENT DU PERSONNEL EST A RECHERCHER »

L’organigramme s'articule autour du Préfet et du Président du Conseil d'Administration, d'un binôme de direction, de quatre pôles fonctionnels, d'un service médical et de l'ensemble des centres de secours du département de la Haute-Vienne.

Projet de service en fichier PDF


Présentation des pôles fonctionnels


Le service de santé et de secours médical (SSSM)

« Un service chargé d’histoire, mais jeune dans sa reconnaissance »

L'organisation du service de santé et de secours médical des sapeurs-pompiers s'inscrit dans le cadre des textes d'application de la loi n°96-369 du 3 mai 1996 relative aux services d'incendie et de secours qui précise dans son article premier que l'établissement public dénommé "service départemental d'incendie et de secours" comprend un service de santé et de secours médical.


Le décret n°97-1225 du 26 décembre 1997 précise les missions du SSSM et les emplois :

 

-              La surveillance de la condition physique des sapeurs-pompiers.

-              L’exercice de la médecine professionnelle et d’aptitude des sapeurs-pompiers professionnels et de la médecine d’aptitude des sapeurs-pompiers volontaires.

-              Le conseil en matière de médecine préventive, d’hygiène et de sécurité, notamment auprès du CHSCT.

-              Le soutien sanitaire des interventions des services d’incendie et de secours et les soins d’urgence aux sapeurs-pompiers.

-              La participation à la formation des sapeurs-pompiers aux secours d’urgence aux personnes.

-              La surveillance de l’état de l’équipement médico-secouriste du service.

 

Le SSSM participe également :

 

-              Aux missions de secours d’urgences définies par l’article L.1424-2 et par l’article 2 de la loi n° 86-11 du – janvier 1986 relative à l’AMU et aux transports sanitaires.

-              Aux opérations effectuées par les SIS impliquant des animaux ou concernant les chaînes alimentaires.

-              Aux missions de prévision, de prévention et aux interventions des SIS dans les domaines des risques naturels et technologiques, notamment lorsque la présence de certaines matières peut présenter des risques pour les personnes, les biens ou l’environnement.

 

Le service de santé et de secours médical du SDIS 87 est composé de médecins, pharmaciens, infirmiers et vétérinaires professionnels et volontaires. Il est dirigé par un médecin chef professionnel. Le service dispose d’une équipe de direction santé composée du médecin chef, médecin chef adjoint, médecin professionnel, pharmacien chef, pharmacien chef adjoint, infirmiers chefs et d’encadrement, vétérinaire chef. Chaque membre exerce son art en toute indépendance, conformément aux dispositions de son code de déontologie professionnelle respectif.

 

L’équipe de direction santé assure la coordination de l’ensemble des missions du SSSM sous l’autorité du médecin chef et du directeur départemental. Le service de santé est organisé en pôles d’activités placé sous la responsabilité d’un membre de l’équipe de direction santé. Les axes de management du service reposent sur une articulation sans faille entre les professionnels et les volontaires.

 

Effectif et répartition des professionnels de santé : 112 membres

 

effectif et répartition

Un effectif qui représente environ 10% de l’effectif total du SDIS

 

Le recrutement des membres volontaires du SSSM est stable depuis plusieurs années. Une évolution comparable au recrutement des volontaires du corps départemental. Une campagne de recrutement est effectuée deux fois par an.

 

La santé au travail des sapeurs-pompiers

 

Le suivi médical des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels représente plus de 60% de l’activité du SSSM. Chaque année, plus de 1500 consultations sont effectuées par les médecins et plus 1000 examens de pré-visites réalisés par les infirmiers (électrocardiogrammes, prises de sang…).

 

santé au travail

Le service médical assure également le suivi médical d’environ 150  jeunes sapeurs-pompiers répartis dans les différentes écoles du département.

 

L’activité opérationnelle du SSSM 

 

activit opé

11% des interventions de secours d’urgence aux personnes ont nécessité la présence d’un membre du SSSM

 

Le SDIS 87 effectue plus de 15000 interventions par an pour secours à personnes. Les infirmiers sapeurs-pompiers réalisent plus de 1000 interventions par an et les médecins sapeurs-pompiers environ 600 par an.

 

Les infirmiers sapeurs-pompiers (ISP)

 

Le SSSM 87 fait parti des SSSM de France, novateurs dans la mise en place des protocoles infirmiers de soins d’urgence « PISU ». Depuis 2008, le SDIS 87 dispose à Limoges d’une permanence 24H/24H d’ISP habilités aux PISU. Reconnus officiellement par la circulaire interministérielle santé / intérieur du 5 juin 2015, les ISP interviennent en complémentarité avec les autres acteurs du secours d’urgence. Ils constituent un maillon intermédiaire entre les secouristes et les médecins (SAMU, SSSM, libéraux). Ils sont autorisés par le médecin chef à mettre en œuvre des protocoles de soins urgents en l’absence de présence médicale sous réserve d’une formation initiale et continue obligatoire. Après plusieurs années d’expérience, le SSSM souhaite étoffer le maillage d’infirmiers habilités à utiliser ces PISU sur l’ensemble du territoire de la Haute-Vienne.

 

En complément du maillage serré des VSAV du SDIS, le service de santé et de secours médical riche de sa composante médicale et paramédicale est une des réponses à la commande présidentielle de l’accès aux soins urgents à moins de 30 min.

 

La promotion du volontariat, les enjeux en matière de santé publique

 

Comme pour le volontariat en général, le SSSM éprouve de grandes difficultés à recruter ses membres en dehors de l’agglomération Limougeaude. L’évolution de la courbe démographique épouse parfaitement celle de la population générale. Les médecins sapeurs-pompiers volontaires (plus de 85% de généralistes) en milieu rural quittent peu à peu leurs activités libérales et ne sont pas remplacés. Ce phénomène intéresse malheureusement l’ensemble du corps médical mais également les autres professions de santé. Cette désertification médicale occasionne inévitablement des difficultés de soins aux malades et une désarticulation de la chaîne des secours. Des projets innovants sont nécessaires pour le repeuplement médical dans les secteurs ruraux.

 

Le SSSM s’efforce de mettre en œuvre une politique de santé publique pour promouvoir à travers la médecine sapeur-pompier l’installation des jeunes médecins en secteur rural ou semi rural. Un texte réglementaire permet aux SDIS de recruter en tant que volontaire des étudiants en médecine à partir de la 4ème année et de les accompagner vers une pratique pluridisciplinaire au profit des sapeurs-pompiers et de la population.

 

Le SSSM accueille également depuis nombreuses années des étudiants en école d’infirmière en leur faisant découvrir l’activité des infirmiers sapeurs-pompiers.

 

Un vrai projet d’accompagnement en collaboration avec l’université est mis en place pour tous les étudiants.

 

Le médecin chef

Dr Phaly CHUM

 

 

 

 

 


Dans cette page